Vous avez un cheval ou un poney. Quels soins réguliers devez-vous lui apporter pour qu'il reste en bonne santé ?

 

Quelques notions

Le cheval est un animal grégaire, c'est à dire qu'il vit en troupeau. Un cheval seul s'ennuie, il est donc souhaitable qu'il ait un compagnon, de préférence un autre cheval, mais ce peut aussi être un âne, une chèvre, une vache…
La vie au pré, avec un abri où il accèdera librement est celle qui se rapproche le plus des impératifs biologiques de son espèce.

 

L'alimentation

 

Le cheval est un herbivore. La base de son alimentation reste l'herbe en été et, en hiver, le foin. Vous pouvez y ajouter de la paille (c'est un lest qui n'apporte pas d'énergie, un "coupe-faim").
foin paille Selon les besoins du cheval (race, taille, rusticité, travail, saisons…),
vous pouvez également complémenter :
avec une nourriture traditionnelle (orge ou orge aplatie, avoine (maïs concassé éventuellement)
avec des granulés, du floconné.
Une fois par semaine, votre cheval appréciera un bon mash, excellent pour son système digestif.

La boisson

Un cheval boit entre 30 et 40 litres d'eau par jour. Il doit pouvoir disposer de cette eau à volonté toute la journée et non pas à heures fixes. Elle doit être propre et fraîche.

Les sabots

 

Ils doivent être curés régulièrement.
Si votre cheval est ferré, le maréchal-ferrant doit venir toutes les 6 semaines environ pour changer la ferrure.
s'il ne sont pas ferrés, les sabots de votre cheval doivent néanmoins être parés 2 fois par an et autant de fois que nécessaire, car la corne (comme nos ongles) pousse.

Les vermifuges

Si votre cheval vit au pré, il doit être vermifugé tous les 3 mois. Votre vétérinaire établira avec vous un programme de vermifugation efficace. C'est important pour votre cheval : avoir des vers peut provoquer une dégradation de son état général et des problèmes de santé.
Si votre cheval vit au boxe, il doit également être vermifugé.

Les vaccins

Votre cheval doit être vacciné une fois par an. Là aussi, c'est votre vétérinaire qui doit intervenir. Il en profitera pour ausculter votre cheval afin de déceler d'éventuels soucis et vous conseillera au mieux.

L'entretien général

La robe de votre cheval doit être brillante, cela montre sa bonne santé.
En hiver, s'il est plein de boue, ne le pansez pas trop, vous enlèveriez le sebum qui se trouve sur sa peau et le protège des rigueurs du temps.
En été, vérifiez que les insectes ne l'embêtent pas exagérément et ayez recours à un produit anti-mouches voire au bonnet sur la tête.
Par les plus chaudes journées d'été, n'hésitez pas à le doucher avec un shampooing insecticide spécial chevaux. Attention ! Rincez abondamment jusqu'à ce que l'eau coule clair !

Les petits "plus"

Votre cheval est friand de sel et c'est excellent pour sa santé, voire nécessaire pour certains chevaux. Laissez le bloc en "libre service", votre cheval y aura accès s'il en ressent le besoin.
Il se régalera également avec des carottes ou des pommes. Attention ! Ne donnez jamais une pomme entière, votre cheval pourrait s'étouffer s'il l'avale ainsi, coupez-la en morceaux.

L'identification

 

Depuis le 1er Janvier 2003, l'identification de votre cheval est obligatoire. Et au 31 Décembre 2007, tous les équidés devront avoir reçu un transpondeur électronique. Pour toutes ces démarches, vous devez pour cela vous renseigner auprès de votre vétérinaire.

 

En conclusion

Ces petits soins quotidiens feront de votre cheval un animal heureux et sans souci pour vous !